Iran : le foot, un enjeu pour tous
Iranian Football: A Challenge for All

Film documentaire de 52 min

 

Auteur – Réalisateur :Jamshid Golmakani

 L'équipe nationale iranienne du football a participé à la Coupe du monde 98 en France. Elle est restée pendant trois semaines à Yssingeaux, la petite ville dans la région d'Auvergne.

L'équipe iranienne se trouve dans le même groupe que l'équipe des Etats-Unis. C'est une bonne occasion pour les deux pays de faire avancer publiquement le rapprochement, interrompu depuis 20 ans.
La municipalité d'Yssingeaux, a réservé un accueil exceptionnel à l'équipe iranienne. Ces efforts sont un préalable pour établir des relations commerciales avec la République Islamique d'Iran.
Pour "redorer" son image, le régime iranien, a envoyé ses émissaires et fait distribuer gratuitement des accessoires, portant le signe islamique de son pouvoir. Il cherche à montrer sa popularité auprès des Iraniens, même expatriés.
Quant aux supporters iraniens, en majorité expatriés, la plupart d'entre eux ne s'intéresse pas au football. Nous voyons ces exilés tenter de montrer leur attachement à leur patrie et défendre une image différente de l'Iran et des Iraniens, loin des islamistes, de leur violence et de leur intolérance.

 

Extraits

J. Golmakani est journaliste-réalisateur d’origine iranienne. En 1977 il commence sa carrière comme rédacteur-photographe à Téhéran. En 1982 il se trouve en France. En 1989 il obtient un Doctorat en cinéma-télévision à la Sorbonne. Sa recherche sur L’image de l’Iran à la télévision française est publiée aux Editions L’Harmattan, préfacé par Marc Ferro. 

Depuis vingt ans il réalise des films documentaires pour la télévision française, notamment : Iran : le rêve d’une démocratie-52’, Iran : résistance d’un peuple opprimé-55’, Iran : le foot, un enjeu pour tous-52’, Iran, du foot et des affaires-56’, Procès de Berlin : terrorisme iranien condamné-52’, Demandeurs d’asile-52’, Berlin, premier procès du terrorisme iranien-46’, Des papiers pour les réfugiés-48’.

 

 

Iranian Football: A Challenge for All

Summary

The Iranian national football team participated in the 1998 World Cup in France. It stayed for three weeks in Yssingeaux, a small city in the Auvergne region. The film closely follows all the events organized around the team's stay. We analyse this sport event as a unique occasion from which everyone tried to draw the greatest possible profit.
It so happens that the Iranian team was in the same group as the United States. It was a fine occasion for these two countries to publicly move closer together after a twenty year rift.
To "brighten" its somewhat tarnished image, the Iranian regime sent its emissaries to distribute free gadgets emblazoned with the emblem of the Islamic government. It tried to demonstrate its popularity among all Iranians, even the exiles.
As for the Iranian supporters, which were for the most part expatriates, most of them were not interested in football. We see these exiles trying to demonstrate their strong feelings for their country and defending a different image of Iran and Iranians, far from the Islamic fundamentalists, their violence and intolerance.

 

J. Golmakani is an Iranian-French filmmaker, author and journalist. In 1977 he began his career as a photojournalist in Tehran-Iran. In 1982 he immigrated to France where he studied and received a Doctorate in Cinema and Television from Sorbonne University. He is the author of Image of Iran on French Television. Golmakani has produced and directed many documentary films for French television as well as many other television companies outside of France.

Works by Golmakani: Iran: Cry of an Indignant People-90’, I Don’t Cry, I Paint-26 min, Iran, the Dream of a Democracy-52 min, Iran: The Broken Soul-55 min, Iranian Football: A Challenge for All-52 min, Iran, Football and Business-56 min, The Berlin Trial: Iranian Terrorism Condemned-52 min, Berlin, the First Trial of Iranian Terrorism-46 min, Asylum Seekers-52 min, Papers for Asylum Seekers-48 min, Dream of a Poet in Exile-13 min.

 





Diffusion
: Planète et l’Histoire

 


Revue de presse


Le Figaro : Ce documentaire de Jamshid Golmakani vaut surtout par l’émotion des retrouvailles. Celles d’exilés iraniens venus des quatre coins de la planète pour encourager leur équipe nationale. L’émotion, la leur et la nôtre, est formelle : le foot se joue avec un ballon aussi rond que la planète. Jérôme Strazzulla



TéléObs : Jamshid Golmakani éclaire, au-delà des palinodies occidentales à l’égard de Téhéran, la nouvelle donne des relations américano-iraniennes et les efforts démesurés de la République islamique pour séduire une diaspora soudainement patriote. Escortant ces supporteurs particuliers, le réalisateur dévoile l’attachement des exilés à la terre ancestrale et traque des vertus fédératrices d’un sport, autrefois abhorré. Le ballon rond, miroir d’une modernité en cours ? Hélène Rochette


<< Nouvelle zone de texte >>